Grand Challenges Canada


Tandis qu’un nouvel été touche à sa fin, le moment est venu de faire nos adieux aux étudiants d’été de cette année et de les remercier chaleureusement. Au cours de quatre mois intenses et remplis de projets, les étudiants ont apporté tout un éventail de contributions importantes à Grands Défis Canada. Qu’il s’agisse d’élaborer des modules sur l’égalité des sexes, de rédiger des rapports sur la mortinatalité, d’aider à filtrer la deuxième série de candidatures du Grand Défi humanitaire ou de préparer la conférence Les Femmes donnent la Vie 2019, les élèves n’ont pas eu le temps de s’ennuyer. Sans parler du fait qu’ils quittent GDC après avoir noué de merveilleuses relations entre eux et avec le reste du personnel de GDC.

Nous avons demandé à nos étudiants d’été de faire un retour sur leur expérience à nos côtés. Découvrez ci-dessous quelques-unes de leurs expériences, des leçons qu’ils ont apprises, de leurs innovations préférées et de leur vision du travail qu’ils ont accompli au cours de l’été et qu’ils aspirent à faire à l’avenir!

 

 


PREET GANDHI

Étudiant d’été – Innovation pour le développement

A obtenu un baccalauréat en kinésiologie (Université de la Colombie-Britannique) et une maîtrise ès sciences en santé mondiale (Université McMaster) en septembre 2019.

La culture de GDC ne ressemble à aucune des cultures dont j’ai pu faire l’expérience dans un autre lieu de travail, en particulier dans le domaine de la santé mondiale. La valeur du travail d’équipe est continuellement mise en avant – même en tant qu’étudiant d’été, j’avais le sentiment d’être un élément important de l’équipe de GDC. Il est difficile de limiter le nombre de mes expériences préférées, mais le fait d’avoir l’occasion de recouper un si grand nombre de programmes différents et de travailler avec Deal Leads pendant le processus d’investissement a approfondi ma compréhension du secteur de la santé mondiale. J’ai apprécié l’occasion qui m’a été donnée de me familiariser avec les mécanismes de financement dans le domaine de la santé mondiale et les paramètres juridiques de la distribution des fonds et des investissements dans les innovations.

Travailler à l’analyse du paysage et du portefeuille de l’entreprise pour le programme Sauver des vies à la naissance cet été m’a permis d’apprendre beaucoup sur les approches horizontales de la gestion des soins prénatals et intrapartum dans les PRITI. Mon innovation préférée est Kybele; il m’a semblé que la stratégie de Kybele pour améliorer le « troisième retard » dans les hôpitaux du Ghana grâce à un système de triage obstétrique a démontré à quel point il importe de comprendre le contexte difficile des établissements sous-financés des PRITI (Pays à Revenus Intermédiaires Tranche Inférieure).

Mon séjour au sein de GDC m’a fait réfléchir à la possibilité de travailler dans le domaine de la santé mondiale afin de contribuer à un changement généralisé et durable dans les milieux défavorisés. Si j’avais initialement envisagé une carrière en politique de santé mondiale, il me semble désormais que ma gamme d’options de carrière s’est élargie grâce à mon travail à GDC.


ANISAH HOODA

Étudiante d’été – Innovation pour le développement

Termine actuellement un baccalauréat en sciences de la santé (Western University)

L’environnement de travail collaboratif de GDC m’a beaucoup appris sur ce que l’on peut accomplir lorsque l’on utilise les forces, les compétences et les expériences de chacun. J’ai appris qu’il est important de ne pas se sous-estimer ni de sous-estimer ses capacités. Il peut y avoir des cas où l’on craint de ne pas avoir les connaissances ou les compétences nécessaires pour réussir, mais si l’on n’essaie jamais, on ne saura jamais si c’est faisable ou pas! Chaque expérience est une occasion d’apprendre et de grandir, alors lancez-vous et donnez le meilleur de vous-même, à chaque fois.

Au cours de mon séjour à GDC, j’ai pu apprendre et développer de nombreuses compétences sous la direction et le mentorat d’un tas de gens de talent. Mon conseil pour les futurs étudiants d’été? Apprenez à connaître les gens avec qui vous travaillez, car ils peuvent vous offrir d’excellents conseils et des perspectives de carrière, mais aussi vous ouvrir à d’autres possibilités. N’ayez pas peur de faire le premier pas et de vous présenter!

Mon innovation GDC préférée est Tiny Totos Kenya, une entreprise sociale qui travaille en partenariat avec des garderies dans des communautés défavorisées du Kenya dans le but premier de créer des environnements sûrs, sécuritaires et stimulants pour les enfants. Je suis touchée par la façon dont cette innovation donne aux mères les moyens d’offrir un meilleur avenir à leurs enfants – un avenir dans lequel ils peuvent grandir et devenir des leaders forts, instruits et indépendants au sein de leur communauté.

Je m’intéresse particulièrement à la lutte contre les inégalités en matière de santé entre les femmes et les enfants. J’aspire à poursuivre mes intérêts universitaires dans les domaines de la santé publique, mondiale et environnementale et à utiliser ces connaissances pour travailler à la création de solutions durables et à long terme aux problèmes critiques en santé mondiale.


SABRINA JEREZA

Étudiante en finance coopérative

Termine actuellement un baccalauréat ès sciences en mathématiques actuarielles et financières (McMaster University)

L’un de mes souvenirs préférés à GDC a été nos séances mensuelles de mentorat. Cela m’a donné l’occasion d’avoir des conversations enrichissantes avec des gens de l’organisation que je n’avais pas l’habitude de croiser dans mon travail quotidien. Recevoir des conseils et des paroles de sagesse de collègues aux expériences très diverses a été particulièrement précieux. Cela m’a appris qu’accepter et accueillir l’incertitude peut parfois être une bonne chose, ce qui m’a aidé à aller de l’avant en une période où je suis encore indécise quant à mes intérêts pour les domaines juridiques et financiers.

Le Centre de recherche et de formation sur le paludisme (MRTC) met à l’essai un vaccin qui servira d’outil pour prévenir l’infection pendant la grossesse et améliorer les résultats chez les nouveau-nés. C’est mon innovation préférée car aucun vaccin antipaludique n’a jamais été testé sur des femmes enceintes et aucun vaccin n’a jusqu’à présent été approuvé par la FDA pour une utilisation chez des femmes enceintes. Mené à bien, ce projet pourrait changer radicalement la prise en charge du paludisme chez les femmes enceintes dans les pays en développement et améliorer la pratique courante, qui repose actuellement sur l’administration massive d’un médicament qui est en train de perdre en efficacité.

Un conseil pour les futurs étudiants d’été de GDC : soyez ouverts d’esprit et curieux dans tout ce que vous faites! Toute tâche, petite ou grande, est une occasion d’apprendre et de grandir!


LUCKSINI RAVEENDRAN

Étudiante d’été – Gestion et application des connaissances

Maîtrise en sciences de la santé publique (Queen’s University)

Au cours de mon expérience à GDC, j’ai compris qu’il était important d’accepter les défis et les sentiments d’incertitude qui se présentent souvent dans un environnement trépidant. Parfois, les occasions les plus excitantes sont aussi celles qui nous mettent le plus au défi, alors gardez toujours à l’esprit la vue d’ensemble et saisissez les occasions qui vous donneront les meilleures expériences d’apprentissage. Avec GDC, j’ai eu l’occasion de jouer différents rôles et de travailler directement avec des innovateurs. Apprendre à diriger et à mener à bien ces projets m’a aidée à évaluer mes forces et mes faiblesses professionnelles dans un large éventail d’environnements, tout en me familiarisant avec divers problèmes de santé mondiale.

Mon innovation préférée, c’est Mobile Creches – Je m’intéresse surtout à cette innovation en raison des efforts réalisés pour faire en sorte que les enfants des travailleurs migrants de l’industrie indienne de la construction puissent profiter pleinement de leur enfance en tant que droit humain fondamental. Cette innovation vise à garantir que les résultats en matière de développement de l’enfant soient atteints en surveillant attentivement les jalons appropriés à son âge, tout en favorisant un sentiment d’indépendance et d’autonomisation chez les mères afin de leur permettre de générer leur propre source de revenu.

Je veux continuer à explorer les domaines de la santé maternelle et infantile, en mettant l’accent sur l’amélioration de l’accès à l’égalité des sexes et aux services de santé mentale pour les mères marginalisées et leurs enfants vivant dans des communautés pauvres en ressources. À l’avenir, j’aimerais acquérir plus d’expérience en matière de suivi et d’évaluation, en particulier sur des sujets liés à l’amélioration du développement de l’enfant, à la promotion de la santé mentale et à la prévention de la violence liée au genre.


TAMSYN RIDDLE

Étudiante d’été – Innovation pour le développement

Diplômée d’un baccalauréat ès arts en études transnationales et de la diaspora, en études sur l’équité et en sciences politiques (Université de Toronto)

Travailler chez GDC vous apprend à établir des priorités entre les différentes tâches et à travailler efficacement, surtout lors de réunions de 15 minutes. De plus, les séances que nous avons eues avec des conférenciers invités nous ont vraiment aidés à comprendre la multitude de chemins différents qui mènent à une carrière en santé mondiale. Ayant reçu un travail important et une autonomie en tant qu’étudiante d’été, j’ai appris à ne pas avoir peur de poser des questions lorsque j’avais besoin d’éclaircissements et à m’approprier les projets qui m’avaient été confiés.

Mon conseil pour les futurs étudiants d’été est de réfléchir tôt et souvent à ce que vous voulez apprendre à GDC et à la façon dont vous voulez tirer parti de cette expérience pour de futurs postes – et n’ayez pas peur de partager ces objectifs avec vos collègues de travail! J’ai entendu parler de l’innovation Afya Research Africa lorsque j’ai commencé à évaluer le paysage des cliniques privées offrant des soins de santé dans les régions rurales du Kenya. Leur modèle de copropriété assure l’adhésion de la communauté, tandis que les entreprises de services financiers mises sur pied et exploitées par des communautés partenaires pour subventionner le coût de ces cliniques garantissent que les soins de santé dans les milieux à faibles ressources sont accessibles et durables.

Mon expérience professionnelle consiste à aider des organismes féministes, à Toronto et ailleurs, à promouvoir l’équité entre les sexes. Bien que je ne sache pas encore précisément quelle voie je veux suivre à l’avenir, j’espère continuer à promouvoir la justice sociale et l’accès à la santé au niveau local.


JOUDY SARRAJ

Étudiante d’été – Grand Défi humanitaire

Titulaire d’un baccalauréat ès arts en relations internationales (University of Toronto)

Venant d’un milieu non scientifique et non axé sur la santé, j’ai beaucoup appris de la pensée méthodologique d’autres collègues et étudiants d’été. Il est difficile de modéliser l’impact dans une zone de conflit où il manque des données de base significatives. Il en va de même de l’établissement de lignes directrices éthiques pour les innovations et les technologies nouvelles qui ont un potentiel de transformation, mais qui peuvent exposer les personnes vulnérables à de nouveaux risques. Malgré tous ces défis, je quitte GDC convaincue que l’innovation humanitaire en vaut la peine. Les problèmes d’action collective dans le domaine de la diplomatie et l’impasse bureaucratique dans l’ensemble du système humanitaire signifient que quelqu’un doit entreprendre ce travail inédit et périlleux. En effet, l’innovation humanitaire peut être considérée comme un impératif moral, étant donné l’écart grandissant entre les besoins et le financement humanitaires et les facteurs structurels et politiques persistants qui contribuent au conflit.

Les services de garde d’enfants d’âge préscolaire intégrés et abordables sont rares, même au Canada. Mobile Creches me plaît parce que cela permet aux femmes de travailler, d’accroître le revenu familial et d’accéder à une certaine mobilité sociale, sans avoir à sacrifier leurs responsabilités de mères consciencieuses. Les innovations en matière de garde d’enfants sont essentielles pour améliorer la situation des femmes.

Je m’intéresse aux questions de gouvernance entourant les enjeux humanitaires et de développement, aux conditions législatives et réglementaires qui favorisent ou entravent l’innovation, ainsi qu’à l’éthique de l’innovation. Je m’efforce de combiner des approches méthodologiques et créatives de résolution de problèmes pour progresser.

Pour les futurs étudiants : saisissez toutes les occasions que vous avez d’obtenir vos infos directement auprès des innovateurs. Ces conversations donnent du sens et un visage humain à un travail qui peut être à la fois hautement théorique et très prenant.


KEITH WIDGETT

Étudiant d’été – Soutien aux technologies de l’information

Diplômé en arts et sciences générales (Durham College), poursuit des études en technologie des systèmes informatiques (Durham College)

Les expériences vécues à GDC que je retiendrai le plus sont celles qui m’ont donné l’occasion de travailler avec un groupe de personnes aussi extraordinaire et diversifié. J’ai apprécié les expériences d’apprentissage de première main que j’ai acquises en travaillant avec le personnel, en particulier avec mon directeur des TI. La chose la plus précieuse que j’ai apprise est le fonctionnement des opérations informatiques de GDC et l’expérience de production avec Window Servers, Ticketing Systems, Asset Management et Mac OS Server.

Mon innovation GDC préférée est le Lucky Iron Fish, une solution aussi simple qu’efficace pour traiter un problème grave!

Je dirais que le meilleur conseil pour les nouveaux étudiants qui débutent à GDC est de ne pas avoir peur de poser des questions. Ce bureau est composé d’un grand groupe de personnes aux compétences très diverses – il y a toujours quelqu’un qui peut vous conseiller si vous avez besoin d’aide.

À l’heure actuelle, mon objectif scolaire à court terme est de terminer la dernière année de mon programme. Mon objectif à long terme est de poursuivre mes études en informatique et de me diriger vers la gestion informatique.


RACHEL WONG

Étudiante d’été – Gestion et application des connaissances

Titulaire d’une maîtrise en santé publique avec spécialisation en santé mondiale, environnement et santé. (University of Toronto)

L’environnement de travail chez GDC a tendance à être assez survolté. Apprenez à prendre le rythme dès le début de votre session d’été et tirez parti du sentiment d’urgence pour rester motivé et concentré sur les tâches qui vous attendent. De plus, c’est excitant de venir au travail tous les jours sachant qu’il y a toujours quelque chose à faire!

Mes tâches cet été m’ont poussé à perfectionner mes techniques de visualisation des données pour m’assurer que l’information était communiquée de façon claire et compréhensible. J’ai aussi apprécié le fait d’être entourée d’un si grand nombre de personnes talentueuses qui sont vraiment passionnées par leur travail – elles me motivent à vouloir travailler encore plus fort et plus intelligemment!

Sanisol (X-runner) restera gravé dans ma mémoire car on m’a donné l’occasion de diriger l’élaboration d’un modèle d’impact pour cette innovation, ce qui m’a permis de discuter avec les innovateurs. C’était un plaisir de pouvoir interagir avec les personnes mêmes qui sont à l’origine des innovations financées par GDC.

Mes objectifs professionnels sont de contribuer au secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène. J’espère me concentrer sur l’amélioration de l’accès durable à l’eau potable et à des installations sanitaires propres, en particulier dans la mesure où elles sont liées au changement climatique.


STEPHANIE XU

Étudiante d’été – Communication

Titulaire d’un baccalauréat ès arts (Université de Toronto) et d’une maîtrise ès sciences en médias, communications et développement (London School of Economics and Political Science) obtenue en septembre 2019.

Faire partie de l’équipe de communication m’a donné la possibilité de canaliser une communication efficace avec différents niveaux de personnel. Comprendre les besoins de chaque partie prenante est essentiel au succès à long terme de chaque innovation, ainsi qu’au développement de GDC. Ainsi, le fait de veiller à ce que les communications entre l’équipe interne et l’équipe externe soient claires est un élément sur lequel je mettrai l’accent pour les occasions futures.

L’une de mes innovations préférées est MomConnect – une application mobile destinée aux mamans d’Afrique du Sud. Cette application permet aux mères de prendre soin d’elles-mêmes et de leur bébé, tout en se connectant à une communauté plus large. Elle met les mères en lien avec l’organisme dont elles ont besoin pour prendre soin de leur santé.

Pour les futurs étudiants : n’ayez pas peur de vous tromper! Dans l’environnement de GDC, les erreurs permettent de progresser et catalysent la croissance personnelle et collective. Tout le personnel de GDC soutient le processus d’apprentissage et peut vous aider à avancer dans tous les aspects de votre carrière.

Je m’intéresse à l’impact de la représentation visuelle liée aux questions de conflit et de développement, et j’espère travailler en communication opérationnelle sur le terrain.

 


LEANNE ZUBOWSKI

Étudiante d’été – Innovation pour le développement

Titulaire d’un baccalauréat ès sciences (Université McMaster) et d’une maîtrise en santé publique en santé mondiale (Université de l’Alberta)

Mon expérience à GDC a grandement amélioré ma compréhension du suivi et de l’évaluation. J’ai été en mesure d’aider les innovateurs qui ont reçu un financement du programme Les Étoiles en Santé mondiale, à rédiger leur CGRR (Cadre de Gestion et de Responsabilisation axé sur les Résultats). Travailler avec des innovateurs m’a vraiment ouvert les yeux sur la difficulté de trouver un équilibre entre la nécessité de s’assurer que l’impact que nous mesurons est significatif, tout en abordant les défis contextuels et les mesures réelles que les innovateurs peuvent raisonnablement prendre en compte.

De toutes les initiatives intéressants que j’ai pu découvrir, le programme MAMaZ Against Malaria en Zambie est celui qui a le plus retenu mon attention. En renforçant les systèmes de transport d’urgence en milieu rural à l’aide de bicyclettes-ambulances, le projet contribue à réduire la mortalité due au paludisme chez les mères et les enfants. C’est intéressant pour moi, car le projet implique la communauté et renforce les capacités en formant des agents de santé communautaire, ce qui, à mon avis, est un aspect essentiel du développement de projets éthiques et durables.

Le conseil que je donnerais aux futurs étudiants est d’être ouvert à l’idée de sortir de sa zone de confort en se lançant dans un nouveau projet, même s’il est intimidant. N’ayez pas peur de poser des questions – que ce soit pour mieux comprendre ce sur quoi vous travaillez ou le cheminement de carrière de quelqu’un. Tout le monde est très ouvert et toujours prêt à vous aider à apprendre, sans compter que cela peut être riche d’enseignements d’entendre les autres parler de leur parcours!

Je m’intéresse principalement aux maladies infectieuses, en particulier les maladies tropicales à transmission vectorielle et les maladies tropicales négligées. L’influence des dynamiques sociales sur leur transmission évolue constamment, ce qui vous oblige à penser à des solutions globales au-delà de la biologie de la maladie. J’espère travailler un jour dans ce domaine afin de trouver des solutions pour aider à prévenir l’apparition de ce type de maladies.


 

Tous nos vœux de réussite à nos étudiants d’été 2019 pour leurs projets futurs. Nous espérons les revoir à GDC dans un proche avenir!