Grand Challenges Canada


Alors qu’un nouvel été touche à sa fin, Grands Défis Canada a fait ses adieux aux étudiants d’été de cette année. Les étudiants d’été se sont non seulement rapidement adaptés à la nouvelle réalité du travail à domicile, mais ils ont également outrepassé sans hésitation leurs responsabilités. Ils ont élaboré des études de cas sur l’égalité des sexes, organisé un hackathon international sur les « nouvelles méthodes pour des avortements sûrs », aidé à sélectionner les nouvelles applications du programme mondial de santé mentale, et bien d’autres choses encore.

Les étudiants d’été ont apporté une énergie rafraîchissante à Grands Défis Canada. Ils n’ont cessé à étonner notre équipe avec leurs nouvelles idées, leurs questions pertinentes et l’intensité avec laquelle ils se sont plongés dans leur travail. Merci pour votre passion, votre dévouement et vos efforts cet été!

Découvrez ci-dessous leurs expériences, leurs points forts et leurs conseils!


Anisha Hooda

Équipe : Innovation en matière de développement, innovations ciblées
Études : Licence en sciences de la santé, Université Western, 2020

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai travaillé avec le programme mondial de santé mentale, récemment relancé, afin d’obtenir un financement pour la santé mentale des jeunes dans les pays à faibles et moyens revenus. C’était fascinant de découvrir les coulisses des processus menant à la phase d’investissement des innovations.

Que retiens-tu de ton expérience au sein de Grands Défis Canada?

J’ai appris qu’il est impératif d’être ouvert à de nouveaux défis et expériences et d’avoir confiance en soi. On s’inquiète parfois de ne pas avoir les connaissances ou les compétences nécessaires pour réussir dans une tâche particulière, mais en fin de compte, on ne le saura jamais à moins d’essayer!

Un conseil pour les futurs étudiants d’été?

N’ayez jamais peur de demander un retour d’information ou des conseils ! Vous tirerez le meilleur parti de votre expérience estivale si vous prenez le temps de connaître les personnes avec lesquelles vous travaillez, de poser des questions et d’utiliser leurs diverses perspectives et expériences pour continuer à vous développer et à perfectionner vos compétences. N’ayez pas peur de vous présenter ; on ne sait jamais ce qui peut se passer!

Quelle est ton activité de distanciation physique préférée en temps de COVID?

J’adore passer mes soirées à faire des balades à pied ou à vélo pour profiter de l’air frais et de la nature qui m’entoure. Je trouve que c’est un excellent moyen de me dépayser des murs de mon bureau, de faire un peu d’exercice et de prendre le temps de réfléchir.


Dhurshini Appaya

Équipe : Finance
Études : Baccalauréat en commerce spécialisé en économie de gestion et en finances, Université de Guelph, 2021

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai travaillé à la mise en place d’un nouveau système de comptabilité. La migration du système est une tâche très fastidieuse qui a nécessité une concentration intense et une attention particulière aux détails. Ce projet m’a permis d’appliquer et d’améliorer mes compétences en matière de codage et d’apprendre ce qui se passe dans les coulisses d’un logiciel aussi complexe.

Que retiens-tu de ton expérience au sein de Grands Défis Canada?

Grands Défis Canada a une culture très ouverte qui met l’accent sur la communication au sein des équipes et dans toute l’organisation. Chacun a toujours été en contact avec les autres – c’est une atmosphère très amicale et accueillante. J’ai appris à mieux communiquer avec mon équipe.

Un conseil pour les futurs étudiants d’été?

J’encourage les futurs étudiants d’été à se lancer. Entreprenez de nouveaux projets et acceptez de nouvelles responsabilités. Ces opportunités sont un excellent moyen de se développer dans un espace professionnel tout en bénéficiant du soutien total de votre équipe si vous rencontrez des difficultés.

Quelle est ton activité de distanciation physique préférée en temps de COVID? 

Les cinémas en plein air!


Gurneet Bhela

Équipe : Innovations en matière de développement – Innovations ouvertes
Études : Licence en santé mondiale, Université de York, 2020

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai eu l’occasion de travailler sur une étude de cas sur l’égalité des sexes pour le programme de transition à l’échelle. Cette expérience m’a fait prendre conscience du travail incroyable que font les innovateurs pour faire progresser les résultats en matière d’égalité des sexes et remédier aux inégalités structurelles. Il est essentiel de comprendre comment l’intersection des modèles entre les différentes structures de pouvoir joue un rôle dans l’impact sur la santé. L’intégration d’une perspective intersectionnelle accroît non seulement l’efficacité de l’innovation, mais renforce également l’obtention de résultats durables en matière de développement.

Que retiens-tu de ton expérience au sein de Grands Défis Canada?

Cet été m’a ouvert les yeux sur le monde de l’investissement d’impact. J’ai pris conscience de la complexité de la catalyse de l’innovation dans le domaine de la santé mondiale et de ce qu’il faut pour qu’une idée audacieuse puisse être mise à l’échelle et faire preuve de durabilité. Les investisseurs d’impact doivent faire preuve de créativité pour répondre aux besoins réels des innovateurs qui créent des solutions uniques basées sur le marché pour relever les défis sanitaires mondiaux dans les pays à faible et moyen revenu.

Un conseil pour les futurs étudiants d’été?

Il est utile de se fixer des objectifs dès le début et de se demander ce que l’on veut tirer de cette expérience. Reconnaissez vos lacunes, mais considérez-les comme des potentiels de développement.

Quelle est ton activité de distanciation physique préférée en temps de COVID?

Utiliser Duolingo pour apprendre le français – Je ne le parle pas encore couramment, mais j’y travaille!


Nabeela Jivraj

Équipe : Gestion et application des connaissances
Études : Maîtrise en sciences de la santé publique, Université McGill, 2020

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai eu la chance de travailler avec des collègues qui mesurent et contrôlent l’impact et développent des supports qui communiquent les innovations. Mon projet préféré a été la brève présentation interactive des enseignements tirés du portefeuille de la santé numérique.

Que retiens-tu au sein de Grands Défis Canada?

Il y a toujours de la place pour la responsabilité, et nous pouvons toujours faire mieux!  La « décolonisation » semble parfois être un mot à la mode, surtout dans l’espace mondial de la santé. J’ai vivement apprécié les conversations qui ont eu lieu entre les étudiants d’été et les autres membres de l’organisation sur la manière de s’éloigner des structures qui renforcent l’inégalité. Cela m’a permis de réfléchir de manière critique sur le public, l’impact, l’histoire que nous racontons et la raison pour laquelle nous le faisons.

Un conseil pour les futurs étudiants d’été?

N’aie pas peur d’entrer en contact avec des collègues, des personnes sur LinkedIn et les autres étudiants pour poser des questions. Grands Défis Canada est un lieu de collaboration avec une équipe composée de personnes réfléchies provenant d’horizons divers.

Quelle est ton activité de distanciation physique préférée en temps de COVID?

Les soirées ZOOM sont devenues trop fastidieuses quand le temps s’est amélioré, alors les promenades COVID dans le parc avec des glaces ont été un vrai succès!


Nicole Toole

Équipe : Communications
Études : Licence en développement mondial et politique et certificat en commerce, Université de Queen’s, 2019

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai eu l’occasion d’élaborer le matériel de communication pour l’appel à candidatures du programme Initiative d’innovations OPTions en Santé Mentale dans le monde. L’initiative OPTions m’a tout particulièrement amenée à sortir des sentiers battus afin d’engager le public dans un domaine de niche et peu étudié. Cela m’a permis de développer davantage mes compétences et de relever le défi d’en apprendre de nouvelles.

Que retiens-tu de ton expérience au sein de Grands Défis Canada?

Il est important d’analyser en permanence son rôle dans les systèmes et les structures. Il faut être ouvert et disposé à adapter ses approches pour devenir plus inclusif. On n’a jamais fini d’apprendre!

Un conseil pour les futurs étudiants d’été? 

Sortez de votre zone de confort! L’équipe est merveilleusement solidaire et ouverte – demandez un retour d’information et donnez votre avis.  Profitez de l’occasion pour apprendre et vous développer intellectuellement, professionnellement et personnellement.

Quelle est ton activité de distanciation physique préférée en temps de COVID?

Faire de longues promenades dans la nature avec mon chien!


Priyanka Budhrani

Équipe : Finance
Études : Licence de commerce en comptabilité, Université de York, 2021

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai travaillé sur un projet passionnant visant à aider l’équipe de conformité financière à effectuer des vérifications ponctuelles sur les innovations. Ce projet m’a permis d’en apprendre davantage sur les différentes innovations, d’interagir avec les innovateurs et de mieux comprendre leur logistique et leurs processus.

Que retiens-tu de ton expérience au sein de Grands Défis Canada?

Quelle que soit l’ampleur d’une tâche, il y a toujours une occasion d’apprendre.  J’ai découvert que les compétences que j’ai acquises en travaillant à Grands Défis Canada me seront utiles dans toutes les fonctions financières et comptables que je pourrais avoir à l’avenir.

Un conseil pour les futurs étudiants d’été?

Essayez toujours de participer lors des réunions d’équipe! Qu’il s’agisse d’un retour d’information sur les moyens d’améliorer les processus ou simplement d’un domaine dans lequel vous souhaitez en faire plus, les responsables sont toujours heureux de recevoir votre avis. C’est un excellent moyen pour vous d’avoir un impact et de tirer le meilleur parti de cette expérience.

Quelle est ton activité de distanciation physique préférée en temps de COVID?

Découvrir différents parcs et faire des balades un peu partout en Ontario.


Rahul Balasundaram

Équipe : Grand Défi humanitaire
Études : Licence de sciences sociales en développement international, Université d’Ottawa, 2021

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai eu l’occasion de participer aux ateliers de « sensemaking » (recherche de sens) pour le portefeuille humanitaire. Cela a consisté en des présentations d’innovateurs et des réflexions sur le portefeuille de manière plus générale. Les ateliers ont offert un espace pour des discussions plus approfondies sur le système humanitaire, le rôle de l’innovation dans les situations de conflit et les moyens de tirer parti des partenariats pour créer des programmes plus inclusifs et plus durables.

Que retiens-tu de ton expérience au sein de Grands Défis Canada? 

J’ai appris l’importance du soutien aux organisations locales. Les acteurs locaux ne reçoivent que 0,04 % de l’ensemble des financements humanitaires, alors qu’ils sont les mieux placés pour répondre aux besoins de leurs communautés, car ils connaissent le contexte, disposent de réseaux clés et sont capables de tirer parti des ressources locales. La COVID-19 et le mouvement Black Lives Matter ont également souligné l’importance de poser des questions fondamentales sur le fonctionnement des secteurs de l’humanitaire et du développement. Les organisations doivent décoloniser les approches et s’engager véritablement dans le programme de localisation par la confiance et le soutien des acteurs locaux et la promotion de l’appropriation par la communauté.

Un conseil pour les futurs étudiants d’été?

Créez une liste des choses que vous voulez apprendre et des compétences que vous voulez développer pendant les quatre mois et engagez-vous à le faire. Parlez de ces objectifs à vos collègues et à votre responsable – l’organisation est remplie de personnes incroyablement intelligentes et solidaires qui veulent vous aider à apprendre et à vous développer.

Quelle est ton activité de distanciation physique préférée en temps de COVID?

Faire de longues promenades à pied et à vélo dans le quartier. Rentrer à la maison m’a permis d’explorer des quartiers sympas de la ville dont j’ignorais l’existence!


Simran Abreo

Équipe : Technologies de l’information
Études : Licence en technologies de l’information, Université York, 2020

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai eu le privilège de travailler sur quelques projets liés à la cybersécurité, principalement axés sur la recherche et la mise en œuvre de stratégies susceptibles de réduire les risques de sécurité au sein de l’organisation. C’était une belle opportunité d’apprentissage de faire partie d’un projet du début jusqu’à la mise en œuvre par l’utilisateur final.

Que retiens-tu de ton expérience au sein de Grands Défis Canada?

Ce que je retiens surtout, c’est qu’il faut toujours garder l’esprit ouvert et ne pas hésiter à apprendre et à se développer en tant que professionnel. Venant d’un milieu autre que celui de la santé, j’ai beaucoup appris de mes pairs sur des sujets que je n’avais jamais abordés auparavant. Mon expérience m’a permis de repenser mes futurs parcours et objectifs professionnels.

Un conseil pour les futurs étudiants d’été?

Ayez la volonté d’apprendre, et fixez des objectifs et des attentes pour tirer le meilleur parti de votre poste. L’organisation est pleine de personnes sympathiques et hautement qualifiées qui sont accessibles et désireuses de partager leurs perspectives de carrière et d’offrir des conseils.

Quelle est votre activité de distanciation physique préférée en temps de COVID?

Apprendre à cuisine et découvrir de Nouvelles recettes!


Sonali Patel

Équipe : Innovations en matière de développement – Innovations ciblées
Études : Maîtrise en administration publique en pratiques de développement, Université de Columbia, 2020

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai travaillé à la sensibilisation et à la mise en œuvre du Hackathon de l’initiative d’innovation OPTions pour des options novatrices d’interruption de grossesse. Le Hackathon a fourni une nouvelle occasion de tester l’efficacité de l’événement en tant que vecteur pour de nouvelles méthodes d’avortement sûres. La partie la plus passionnante du projet a été de s’engager avec des innovateurs travaillant sur un éventail d’idées diverses, allant des abortifs à base de plantes à la reconversion de médicaments existants pour l’interruption de grossesse.

Que retiens-tu de ton expérience au sein de Grands Défis Canada?

La collaboration avec l’initiative OPTions a mis en évidence l’importance de la stimulation du marché. Les nouvelles méthodes d’avortement sûres constituent un créneau particulièrement intéressant et un domaine d’innovation peu développé. Ce domaine d’innovation inexploité rend les nouvelles méthodes de financement de l’initiative pour un avortement sûr incroyablement passionnantes et essentielles. J’ai appris que le financement doit être lié à des activités de génération de marché, à des efforts de sensibilisation plus larges pour susciter des idées nouvelles et à l’engagement des parties prenantes.

Un conseil pour les futurs étudiants d’été?

Parlez à autant de personnes que vous le pouvez et écoutez-les. Discuter avec des membres de l’équipe très divers a été incroyablement utile pour me donner des idées sur mon parcours professionnel. Profitez également de l’occasion d’entendre des innovateurs passionnants pour vous familiariser avec la diversité des innovations existantes et mieux comprendre les réalités et les défis de la mise en œuvre des programmes.

Quelle est ton activité de distanciation physique préférée en temps de COVID?

J’ai récemment commencé quelques activités de jardinage de base à la maison. Je suis loin d’avoir la main verte, mais cela a rendu le salon beaucoup plus confortable quand je travaille à la maison!


Suad Ali

Équipe : Innovations en matière de développement – Innovations ouvertes
Études : Maîtrise de sciences en santé mondiale, Université McMaster, 2020

Un projet intéressant sur lequel tu aurais travaillé cet été?

J’ai codirigé une analyse examinant la formation à l’interne pour la mise à l’échelle des innovations des Étoiles en Sante Mondiale. Nous avons identifié les principaux facteurs qui entravent cette transition et les domaines à améliorer. Cet examen a permis de comprendre comment nous pouvons soutenir davantage les innovateurs tout au long du processus de candidature et de financement. Cette expérience m’a permis d’approfondir l’impact de l’investissement dans le monde de la santé mondiale.

Que retiens-tu de ton expérience au sein de Grands Défis Canada?       

Il y a toujours moyen de progresser. L’environnement de travail m’a permis de perfectionner mes compétences en matière de gestion du temps et de communication. Ces compétences ont été testées quotidiennement par le biais de courtes réunions et de travail virtuel. J’ai trouvé enrichissant de venir à Grands Défis Canada en quête de croissance personnelle et professionnelle.

Un conseil pour les futurs étudiants d’été?

Je suggère d’entrer en contact très tôt avec différentes personnes de l’organisation pour connaître leur parcours professionnel. J’ai trouvé cela très utile et cela a permis des interactions plus conviviales, un mentorat de carrière informel et l’exploration de divers parcours professionnels dans le domaine de la santé mondiale. Je vous recommande également d’exprimer votre opinion, d’engager des conversations et de poser des questions, quelle que soit l’importance de la réunion.

Quelle est ton activité de distanciation physique préférée en temps de COVID?

Poursuivre les couchers de soleil avec un pique-nique fructueux, sans jeu de mots, simplement composé de pastèque et de cerises!