Grand Challenges Canada


  • Les fonds permettront de déployer la méthode « mère kangourou » (MMK) au Cameroun pour permettre aux nouveau-nés de survivre et de grandir ;
  • L’obligation à impact sur le développement pour la méthode « mère kangourou » au Cameroun (OID MMK Cameroun) a pour objectif de d’améliorer les conditions de vie de plus de 2 200 nouveau-nés ;
  • L’investisseur, Grands Défis Canada, fournira le financement initial requis pour assurer la mise en œuvre du programme. Deux autres bailleurs de fond, le gouvernement du Cameroun – avec le financement de Mécanisme de financement mondial (GFF) – et Nutrition International, ne verseront des fonds que lorsque les résultats escomptés auront été atteints, permettant ainsi d’assurer une utilisation effective et efficace des fonds pour le développement ;
  • D’autres partenaires soutiennent le projet, y compris : la Banque mondiale, la Fondation Kangourou Cameroun, Social Finance et le MaRS Centre for impact Investing.

Cette obligation à impact sur le développement (OID) nouvellement lancée finance une pratique de santé qui permettra de sauver et d’améliorer la vie de centaines de nouveau-nés au Cameroun. Cette OID révolutionnaire d’un montant de 2,8 millions de dollars US, est la première OID à l’échelle mondiale axée sur les nouveau-nés et la première OID qui se penche sur la santé maternelle et infantile en Afrique et dont la conception a été dirigée par le gouvernement du Cameroun.

Chaque année, 20 000 nouveau-nés meurent au Cameroun. L’insuffisance pondérale à la naissance et la prématurité figurent parmi les facteurs de risque de mortalité néo-natale les plus importants. La MMK est une pratique de santé recommandée dans le monde entier pour les nourrissons nés prématurément ou de faible poids. Cette pratique requiert que le nouveau-né soit en contact direct avec la poitrine de la mère ou de la personne qui s’occupe du bébé, qu’il soit idéalement nourri de lait maternel exclusivement, que le temps passé à l’hôpital soit minimisé, et que le nouveau-né et sa mère soient étroitement surveillés après leur retour à leur domicile familial. Les études menées montrent que le taux de mortalité est plus faible chez les nouveau-nés qui ont bénéficié de la MMK que chez les nouveau-nés qui ont reçu des soins traditionnels en incubateur.

Avec le soutien financier du gouvernement du Canada, Grands Défis Canada fournira un financement de 800 000 dollars US pour remettre en état les établissements de santé et former les professionnels de santé. La Fondation Kangourou Cameroun utilisera ce capital pour construire des infrastructures essentielles, acheter de l’équipement spécialisé et fournir des formations en MMK au personnel de santé ainsi qu’un service d’accompagnement en continu aux établissements de santé à la grandeur du Cameroun.

Au fur et à mesure que les objectifs sont atteints – notamment un meilleur accès à la MMK qui débouche sur l’augmentation du poids des bébés prématurés ou des nouveau-nés à faible poids de naissance – le gouvernement du Cameroun, par le biais du ministère de la santé publique et avec le soutien du Mécanisme de financement mondial (GFF) (2 millions de dollars US) et de Nutrition International (800 000 dollars US), verseront des fonds à Grands Défis Canada en fonction de chacun des résultats atteints. Si ceux-ci rencontrent les attentes, Grands Défis Canada sera remboursé de son investissement initial avec intérêts. Les organisations qui offrent un financement basé sur les résultats ne versent les fonds que lorsque certains résultats ont été atteints, ce qui implique que ces fonds ont été utilisés de manière efficiente et efficace. Avec ce système, l’organisme ayant fourni le financement initial pourrait toucher un retour sur son investissement, et ceci car il aura permis d’atteindre les objectifs fixés au préalable.

Cette OID soutiendra les efforts entrepris par le gouvernement du Cameroun pour améliorer l’accès à la MMK dans 10 hôpitaux dans l’ensemble du pays. Une fois mis en place, ce programme permettra d’améliorer les conditions de vie de plus de 2 200 nouveau-nés d’ici 2021. Avec le soutien de la Fondation Kangourou Cameroun, cette OID créera des centres d’excellence dans quatre régions. Ces centres seront à leur tour à même de former d’autres hôpitaux afin de promouvoir et de mettre en œuvre la MMK. Ceci permettra d’assurer que la pratique de la MMK soit bien ancrée dans le système public de santé du Cameroun mais aussi d’assurer sa pérennité et son déploiement à grande échelle du programme au terme de l’OID.

Le Ministère de la santé publique du Cameroun, Grands Défis Canada et Nutrition International ont dirigé la conception de l’OID MMK, avec l’aide de Social Finance et du MaRS Centre for Impact Investing. Cette OIB s’inscrit dans le cadre des efforts entrepris par le gouvernement du Cameroun pour mettre en place une approche globale basée sur les résultats qui vise à renforcer son système de santé. Elle comprend notamment un programme de financement basé sur la performance (FBP) appliqué à des contrats signés avec des établissements publics et privés pour fournir les services de santé essentiels, dans lesquels le paiement des honoraires est indexé à la performance. Ce programme FBP est financé avec le soutien de la Banque mondiale et du Mécanisme de financement mondial. Avec ces instruments financiers innovants basés sur la performance, le gouvernement du Cameroun sera capable d’obtenir de meilleurs résultats et de faire preuve d’une plus grande responsabilisation en ce qui concerne ses programmes de santé pour l’ensemble du pays.

Déclaration du gouvernement de la République du Cameroun :

 « Pour pouvoir lutter contre la mortalité néonatale, nous avons besoin d’une approche nationale. Grâce à cette obligation à impact sur le développement, nous allons mettre en œuvre la MMK dans plusieurs hôpitaux, jetant ainsi les bases de son expansion à l’échelle du pays. L’approche OID assure un niveau de responsabilité qui contribue à l’atteinte des objectifs fixés. C’est une manière très intéressante de travailler pour atteindre nos objectifs et de créer de nouveaux partenariats en cours de route. »

– 30 –

Pour plus de renseignements, veuillez contacter :

Dominique Carrie
Gestionnaire, Social Finance
+44 20 3963 5176

Vous trouverez ci-dessous des renseignements complémentaires sur ce projet :

 OID MMK Cameroun

  • Durée : De février 2019 à mars 2021
  • 10 hôpitaux dans 5 régions :
    • Littoral
      • Hôpital Laquintinie à Douala
      • Hôpital du quartier de Bonassama
      • HGOPED
    • Sud-ouest :
      • Hôpital régional de Buea
    • Centre
      • HGOPY
      • Hôpital du quartier de Bafia
      • Centre hospitalier et universitaire de Yaoundé
    • Adamaoua
      • Hôpital régional de Ngaoundéré
      • Hôpital protestant de Ngaoundéré
    • Nord:
      • Hôpital régional de Garoua

Obligation à impact sur le développement (OID)

Les OID sont une manière innovante de financer des projets dans le domaine du développement international. Les gouvernements et les organismes donateurs utilisent de plus en plus fréquemment des mécanismes de financement innovants comme les OID pour pallier à certains manques en matière de financement et améliorer l’optimisation des fonds pour le développement international, tout en augmentant l’efficacité et l’efficience des programmes.

Les OID sont basées sur les résultats, ce qui signifie que les investisseurs recevront un retour sur leur investissement uniquement si un certain nombre de résultats prédéterminés de manière indépendante ont été atteints. Ceci réduit de manière importante le risque pour un gouvernement ou un partenaire en développement de financer un programme qui ne produira pas les résultats escomptés, car ces derniers ne verseront les fonds que si ceux-ci ont été atteints. Plus que tout, les OIB permettent aux gouvernements et aux donneurs de se concentrer sur les résultats, tandis que les investisseurs et les responsables de la mise en œuvre du programme sont incités à réfléchir aux moyens les plus efficaces de livrer des extrants et des résultats en matière de santé.

Partenaires

Grands Défis Canada ― Grands Défis Canada finance et promeut l’innovation au Canada et à travers le monde. Avec le soutien financier du gouvernement du Canada, Grands Défis Canada soutient des innovations en lien avec la MMK depuis de nombreuses années, notamment un projet pilote mis en œuvre au Cameroun en 2016 et qui a mené à la création de la Fondation Kangourou Cameroun.

« Il s’agit d’une première pour nous », a déclaré Karlee Silver, co-directrice générale de Grands Défis Canada. « Nous sommes intéressés de voir de quelle manière les obligations à impact sur le développement et d’autres outils de financement novateurs peuvent contribuer à livrer des résultats positifs dans les communautés locales et s’ils peuvent aider à déployer des interventions testées de manière plus efficace que les outils de financements traditionnels. »

Mécanisme de financement mondial ― Le Mécanisme de financement mondial (GFF) est un partenariat multipartite qui aide les gouvernements à rassembler leurs partenaires autour d’un plan dirigé par le pays, en accordant la priorité aux interventions de santé à fort impact, mais sous-financées. La mobilisation de capitaux privés par le biais de mécanismes de financement innovants constitue un domaine auquel le GFF accorde une grande importance. Afin d’appuyer ses efforts à ce niveau, le GFF fait appel au savoir-faire d’autres institutions, telles que le Groupe de la Banque mondiale et la Société Financière internationale. En tant que pionnier dans le domaine de nouveaux modèles de financement du développement durable, le Fonds fiduciaire du GFF s’appuie sur l’expérience qu’il a acquis dans le cadre d’autres programmes de santé et de nutrition ayant un financement basé sur les résultats pour appuyer le gouvernement du Cameroun dans le cadre de cette obligation à impact sur le développement pour la méthode « mère kangourou ».

« L’utilisation d’outils de financement innovants pour atteindre des résultats qui permettent de sauver des vies est un aspect fondamental de la stratégie du GFF pour déployer et soutenir des façons durables pour les gouvernements de financer les secteurs de la santé et de la nutrition », a déclaré Mariam Claeson, directrice du GFF. « Nous sommes impatients de pouvoir évaluer l’impact qu’aura cette OID au Cameroun – le retour sur l’investissement pour l’investisseur, mais plus important encore, le nombre de vies qui seront sauvées et améliorées grâce à celle-ci. »

Gouvernement du Cameroun ― Le gouvernement du Cameroun a identifié la MMK comme une manière prometteuse d’améliorer la santé maternelle et celle des nouveau-nés. Il a inclus cette initiative dans sa Stratégie pour le secteur de la santé 2016-2017 et espère que l’OID MMK permettra de promouvoir le développement de cette pratique à la grandeur du pays.

Nutrition InternationalFondé en 1992, Nutrition International est une organisation globale vouée à la mise en œuvre d’interventions éprouvées en matière de nutrition pour ceux qui en ont besoin. En collaboration avec divers pays, des donateurs et d’autres partenaires, leurs experts mènent des études révolutionnaires dans le domaine de la nutrition, appuient la formulation de politiques publiques et intègrent la nutrition dans de nombreux programmes de développement. Présent dans plus de 60 pays, surtout en Asie et en Afrique, Nutrition International a comme mission de nourrir les gens pour nourrir la vie.

« Bien que la méthode « mère kangourou » représente un programme de santé publique extrêmement prometteur ayant fait ses preuves à maintes reprises au cours des 30 dernières années en matière de survie des nouveau-nés, elle n’a toujours pas été déployée à l’échelle mondiale », a déclaré Joel Spicer, président et directeur général de Nutrition International. « En plus d’augmenter les taux de survie, la MMK donne la chance aux nouveau-nés d’avoir un meilleur départ dans la vie, et ce en encourageant l’allaitement maternel précoce et exclusif pour renforcer leur santé et leur nutrition. En tant qu’organisation mondiale de nutrition, c’est notre priorité. Ce partenariat encouragera les gouvernements à adopter la MMK afin que davantage de bébés de faible poids à la naissance et de prématurés puissent bénéficier des multiples avantages qu’elle fournit en matière de santé et de nutrition. »

Social Finance ― Depuis que Social Finance a lancé ses obligations à impact en 2010, ce concept a suscité un intérêt général dans l’ensemble du monde. Il existe à l’heure actuelle plus de 120 obligations à impact social dans 24 pays. Celles-ci mobilisent plus de 400 millions de dollars pour traiter des problèmes sociaux complexes, tels que le chômage parmi les jeunes, l’itinérance et la récidive chez les délinquants. Social Finance a dirigé la conception et le lancement de l’OID MMK Cameroun et continue à jouer un rôle de conseiller en gestion de rendement pendant le déploiement de cette OID.

« Nous sommes ravis de voir la participation du gouvernement camerounais en tant que bailleur de fonds dans ce projet et comme partenaire opérationnel, une première en ce qui a trait aux obligations à impact sur le développement », a déclaré David Hutchison, PDG de Social Finance. « Il s’agit d’une étape importante pour le travail de Social Finance en matière de développement international. Nous sommes excités à l’idée d’appuyer l’équipe de mise en œuvre sur le terrain et de continuer à tirer des leçons de ce projet. »

Banque mondiale ― Le Groupe de la Banque mondiale est une source vitale d’aide financière et technique aux pays en développement du monde entier, dans le but de mettre fin à l’extrême pauvreté et de favoriser une prospérité partagée. L’amélioration de la santé fait partie intégrante de la réalisation de ces objectifs. Le Groupe de la Banque fournit du financement, des analyses en profondeur et des conseils stratégiques pour aider ces pays à élargir l’accès aux soins de santé de qualité et abordables, protéger les populations contre la pauvreté ou l’aggravation de la pauvreté due à la maladie, et promouvoir les investissements dans tous les secteurs qui constituent le fondement de sociétés saines.

MaRS Centre for Impact Investing ― Le MaRS Centre for Impact Investing (MCII) travaille avec des investisseurs, des gouvernements, des fondations, de jeunes entreprises et des prestataires de services pour créer des solutions de financement visant à résoudre divers problèmes sociaux. Depuis 2011, le MCII a aidé à déployer plus de 150 millions de dollars contribuant au mieux-être d’individus et de leurs communautés. Le MCII a travaillé en proche collaboration avec Grand Défis Canada pour élaborer l’OID MMK Cameroun et a codirigé la conception et la levée de fonds pour l’OID en collaboration avec les autres partenaires du projet.

« Ce projet illustre le leadership du Canada en matière de mécanismes de financement innovants ainsi que son engagement à l’égard de la santé maternelle et infantile partout dans le monde », a déclaré Adam Jagelewski, directeur principal du MaRS Centre for Impact Investing. « MaRS est enthousiaste à l’idée de mettre à profit son expérience et de partager les leçons apprises de cette OID afin de stimuler davantage d’intérêt pour le financement basé sur les résultats. »